Checklist ultime pour le lancement de votre futur site web

Blog > Sites Web & Hébergement > Création de site Web

Que vous ayez besoin de créer un site Web à partir de zéro, de le repenser ou de le migrer vers un autre CMS (système de gestion de contenu), le lancement d'un site Web peut être une activité passionnante ou se transformer en une source de problèmes. Si vous voulez que votre site soit lancé avec succès, parcourez d'abord cette checklist et assurez-vous de prendre en compte tout ce qui est nécessaire.

Checklist ultime pour le lancement de votre futur site web

1. Dressez une liste des tâches intermédiaires et des membres de l'équipe
2. Préparez-vous au pire scénario
3. Définissez la date de lancement du site Web
4. Préparez un site de pré-production
5. Ayez une solution de sauvegarde
6. Mettez à jour votre CMS
7. Approuvez les procédures de test
8. Faites une liste des futures améliorations post-lancement
9. Faites une liste des contacts des parties intéressées
10. Testez
11. Assurez-vous que votre site est sécurisé et possède un certificat SSL
12. Trafic HTTPS
13. Assurez-vous que votre sitemap XML est correctement configurée
14. Excluez votre propre trafic
15. Solution analytique
16. Assurez-vous que toutes les pages de votre site soient disponibles
17. Vérifiez le contenu de votre site Web
18. Exécutez des tests de résistance
19. Passez en revue le contenu légal
20. Vérifiez l'accessibilité du site
21. Passez en revue toutes les modifications avant le lancement
22. Créez des profils de réseaux sociaux pour votre site Web

Promotion Nouveau Compte

1. Tâches intermédiaires et membres de l'équipe

Faites votre propre liste des tâches à effectuer pour le lancement. De quel contenu avez-vous besoin pour votre site Web ? Quels CTA (appels à l'action) doivent être créés ? Une liste détaillée de toutes les activités à effectuer avant le lancement de votre site Web, avec des délais pour chaque tâche, simplifiera grandement votre travail.

Après cela, répartissez toutes les tâches entre les équipes et leurs membres. Habituellement, le lancement d'un site Web implique une grande équipe : les rédacteurs travaillent sur le contenu, les concepteurs choisissent les images et s'occupent du côté esthétique du site, une équipe de spécialistes techniques s'occupe du développement du backend. Pour vous assurer que tous les participants au projet sont sur la même longueur d'onde et que la répartition des tâches est claire, vous devez créer un tableau complet des responsabilités de chaque équipe et de chaque spécialiste.

Une matrice d'attribution des responsabilités (matrice RACI) est parfaite pour créer un schéma comme celui-ci.

Matrice RACI

Source: pyx4.com

Qu'il s'agisse d'une équipe de 5 personnes ou d'une collaboration entre plusieurs entreprises, chacun doit comprendre son rôle : les tâches et les actions à accomplir. Une façon de déterminer le rôle de chaque membre de l'équipe est d'utiliser la matrice RACI. Un tableau d'attribution des responsabilités, (matrice RACI : Responsible, Accountable, Consulted, and Informed), décrit l'implication des différents rôles dans l'exécution des tâches, des livrables du projet ou des processus.. Cet outil puissant vous aidera à déterminer quelle personne est la mieux placée pour effectuer une certaine tâche, quels employés ou équipes doivent être consultés avant de prendre des décisions finales et qui doit être informé des décisions ou des mesures prises.

2. Pire scénario possible

Entretenez-vous avec tous les membres de votre équipe pour savoir où ils pensent que cela pourrait mal tourner. Après cela, établissez quelques plans B pour être préparé à tout problème possible avec le lancement.

3. Date de lancement

Une fois que vous connaissez l'ampleur approximative du travail, vous pouvez définir une date de lancement. Donnez-vous un mois ou deux pour y travailler (au moins). La plupart des agences font leurs plans de recherche, de design et de développement 2 à 3 mois à l'avance.

4. Site de pré-production

Un site intermédiaire est un clone de votre site Web se trouvant sur un serveur privé et utilisé pour préparer les changements de code et de contenu avant de télécharger la version principale en ligne. Ces clones sont idéaux pour effectuer divers changements et mises à jour : leur apparence est pratiquement impossible à distinguer de la version publique, et vous n'avez pas à avoir peur que votre site Web ne plante.

Vous pouvez synchroniser tout le contenu et les modèles entre le site de pré-production et la version principale via CMS. Créez un environnement de site intermédiaire, formez une version d'aperçu avec toutes les URL pour parcourir les différentes sections et testez les performances visuelles de votre idée.

5. Ayez une solution de sauvegarde

En bref, les sauvegardes peuvent être une bouée de sauvetage. Vous devriez avoir une sauvegarde récente de votre site que vous pouvez restaurer si le pire arrive. Pensez à une sauvegarde en dernier recours. Une sauvegarde ne peut pas empêcher un problème d'arriver, mais elle devient inestimable si quelque chose ne se passe pas comme prévu.

Il existe de nombreuses façons de sauvegarder votre site. Vous pouvez copier et télécharger des fichiers manuellement, utiliser un service tiers ou utiliser un hébergement Web. Pour plus de tranquillité d'esprit, nous vous recommandons d'utiliser ce dernier comme solution de sauvegarde par défaut. De cette façon, vous n'avez pas à vous soucier de configurer quoi que ce soit, et si quelque chose ne va pas, vous pouvez restaurer votre site Web en quelques clics. Cependant, il est toujours bon d'avoir une solution tierce comme mesure de protection supplémentaire.

6. Mettez à jour votre CMS

L'utilisation d'un CMS peut vous simplifier la vie de plusieurs façons. Ce type de logiciel vous fournit généralement un large éventail d'outils pour créer, mettre à jour et gérer vos pages, même si vous ne connaissez rien au développement Web.

Cependant, comme avec d'autres logiciels, vous devez mettre à jour votre CMS pour qu'il reste stable et obtenir les dernières fonctionnalités. Pour un exemple réel, voir WordPress. Ce CMS déploie des mises à jour fréquemment et inclut de nouvelles fonctionnalités tous les quelques mois.

wordpress

Source: wordpress.org

Avant de lancer votre site Web, vérifiez que vous utilisez la dernière version de votre CMS et qu'il fonctionne correctement sur votre site Web. Cela garantit que vous n’aurez aucune mauvaise surprise le jour du lancement et après.

La plupart des CMS vous indiqueront quand vous devez mettre à jour le logiciel, de sorte que vous n'avez pas à vous soucier des dernières versions. Même après le lancement de votre site Web, nous vous recommandons de toujours mettre à jour votre CMS à chaque fois qu'une nouvelle version sort, en gardant un œil sur les notifications.

7. Procédures de test

Vous commencerez ensuite à tester votre site pour vous assurer que tous les éléments et le système de suivi des bugs et des améliorations fonctionnent sans souci. Vous pouvez attribuer des corrections de bugs et le triage des commentaires à une seule personne. Pour simplifier le processus de collecte de commentaires, utilisez Google Forms au lieu des e-mails de suggestion traditionnels. Those who use project management systems like Basecamp can also try BugHerd or UserBack (as an alternative).

8. Améliorations post-lancement

Le site Web que vous lancez doit être fonctionnel, avoir un bon design et un bon positionnement. Cependant, il ne répondra sûrement pas à toutes vos attentes dès le début. Personne ne veut développer un site Web pendant des mois seulement pour découvrir que les utilisateurs n'y répondent pas bien. Et si vos clients ne l'aiment pas? Que se passe-t-il si les taux de conversion baissent fortement ? Ne gaspillez pas d'argent ni d'efforts à cause de toute cela.

Votre but devrait être de mettre en ligne une version décente du site Web et d’y apporter des améliorations par la suite : respectez l'approche de conception axée sur la croissance. Créez un document avec une liste de toutes les modifications qui ne peuvent pas être apportées avant le lancement mais que vous prévoyez de faire à l'avenir. Ajoutez-y de nouveaux détails lorsque vous étudiez l'interaction des utilisateurs avec le site Web. Vous pouvez utiliser des outils comme CrazyEgg, UserZoom ou Loop11 pour cela.

9. Partis intéressés

Découvrez qui est impliqué dans le lancement du site Web et dressez une liste avec les contacts de toutes les parties prenantes, par exemple les meilleurs ingénieurs et cadres techniques.

10. Début du test

Gelez toutes les modifications de contenu et de code avant de commencer les tests. Voici ce que vous devrez tester avant le lancement :

  • Vitesse du site. La vitesse du site (c'est-à-dire le temps nécessaire au chargement de chaque page) affecte l'expérience utilisateur, les taux de conversion et même les classements dans les moteurs de recherche. Pour obtenir une image complète de la vitesse de chargement de votre site, vous pouvez utiliser Google PageSpeed Insights.
  • Images. Assurez-vous que toutes les images de votre site Web sont correctement compressées : cela affecte grandement la vitesse de chargement. Certains fournisseurs de services compressent automatiquement toutes les images téléchargées sur le site. Si vous utilisez un CRM sans une telle possibilité, des services tiers comme TinyPNG peuvent vous aider à réduire la taille des fichiers. Assurez-vous également que toutes les images sont de taille et de qualité égales. Ajoutez une courte description à toutes les images pour permettre aux moteurs de recherche de les identifier et de les indexer.
  • Optimisation du contenu SEO. Assurez-vous que vos balises méta titre et description sont correctes pour toutes les pages du site. Outre l'optimisation de l'ensemble du contenu du site Web pour les requêtes de recherche, vérifiez également quelques éléments clés : balises de titre et de description, balises de titre et de description HTML, corps de texte, titres d'image et descriptions, URL. Vous pouvez utiliser les instructions étape par étape d'Ahrefs.
  • Optimisation mobile. Les algorithmes de Google priorisent les sites adaptés aux mobiles dans les résultats de recherche. Un design de site web adaptatif augmente sensiblement les prospects et les entreprises qui l'utilisent ont un avantage tangible sur les clients. Cet article de Google vous aidera à en savoir plus sur la façon d'optimiser votre site Web.
  • Formulaires Web. Tous les formulaires Web sur votre site devraient fonctionner parfaitement. Lorsqu'un visiteur remplit un formulaire, recevra-t-il une newsletter par email ? Sera-t-il redirigé vers une page de remerciement après avoir rempli le formulaire ? Le site enregistre-t-il chaque formulaire rempli dans une base de données ?
  • Chemins de conversion pour les buyer personas clés. Avant de travailler sur le design, vous avez élaboré un portrait des différentes buyer personas et pensé à un schéma de navigation à travers le site qui permettra à vos visiteurs de trouver les informations dont ils ont besoin. Nous vous recommandons de commencer en haut de l'entonnoir de vente et de descendre progressivement. Avant le lancement, testez la qualité des différents chemins de conversion pour différents acheteurs.
  • Liens. Les redirections, c'est-à-dire comment un site Web redirige les utilisateurs vers les pages qu'ils veulent, sont un processus extrêmement important, en particulier lors de la refonte. Des services tels que SEO Spider de ScreamingFrog peuvent vous aider. Vous devez également créer une page d'erreur 404 personnalisée que les utilisateurs verront lorsqu'une redirection échoue. Découvrez quelques exemples de pages d'erreur amusantes et inhabituelles ici.
  • Grammaire (erreurs grammaticales, ponctuation et fautes de frappe). N'oubliez pas de vérifier les endroits où le texte de remplissage a été placé (que vous avez dû remplacer par un bloc de texte réel plus tard).
  • Uniformité du formatage. Parfois, les polices sur la page changent, vous devrez donc vérifier toutes les pages du site pour les surlignages aléatoires de texte en gras ou les changements de police au milieu d'un bloc de texte.
  • Navigation sur le site et liens internes. Un autre aspect qui peut rendre un site Web inachevé est la présence de liens brisés. Un ou deux liens externes cassés ne sont pas bien graves, mais avoir un menu de navigation défectueux est une autre histoire.

Cependant, si le nombre de pages sur votre site est faible, vérifiez manuellement chaque lien peut prendre énormément de temps. Heureusement, il existe de nombreux outils en ligne pour vérifier les liens automatiquement. Dead Link Checker est l'un d'entre eux. Laissez l'outil faire son travail et corrigez les liens cassés dans votre contenu. Cela ne devrait prendre que quelques minutes.

11. Sécurité et certificat SSL

Un certificat SSL cryptera les données de votre site et le protégera d'éventuelles attaques. Non seulement cela protégera les visiteurs, mais cela accélérera également la promotion du site : Google appréciera à coup sûr.

Les certificats SSL (Secure Sockets Layer) authentifient votre site Web et vous permettent d'utiliser HTTPS pour transmettre des données en toute sécurité. Ceci est particulièrement important pour les sites de commerce électronique. Cependant, il n'y a littéralement aucune excuse pour sauter cette étape, quel que soit votre niche, d'autant plus que vous pouvez générer un certificat SSL gratuitement.

SSL certificate

Si votre site est sécurisé et possède un certificat, déplacez-le vers un nouveau serveur. Sinon, vous devez obtenir, configurer et installer le certificat. Cela peut prendre quelques jours pour que le processus soit opérationnel, il est donc préférable de le faire bien avant le lancement.

12. Trafic HTTPS

Une fois votre certificat SSL installé, vous pouvez rediriger tout le trafic de votre site Web à l'aide du protocole HTTPS (HyperText Transfer Protocol). Ce faisant, vous vous assurez que toutes les données qui vont et viennent de votre site sont sécurisées. De plus, la plupart des navigateurs indiqueront si votre site prend en charge HTTPS.

Si vous ne configurez pas votre site Web pour HTTPS, vos visiteurs recevront un avertissement lorsqu'ils tenteront d'y accéder, ce qui est vraiment mauvais pour les niveaux d'activité et de trafic. Pour éviter cela, nous vous recommandons de suivre les recommandations de Google pour activer HTTPS.

13. Sitemap XML

Une sitemap XML est un document résidant sur votre serveur et contenant des informations sur tous les liens intégrés à la structure du site. Ce point est essentiel pour l'optimisation des moteurs de recherche, car il permet aux robots d'exploration Web de déterminer plus précisément la structure du site et de l'examiner plus efficacement.

14. Excluez votre propre trafic

Pour une analyse plus précise des performances du site Web, vous devez exclure votre propre trafic des statistiques. Cela est dû au fait que si le système capture chaque visite de vos employés, votre client ne pourra pas voir une image objective. Vous pouvez trouver votre adresse IP dans Google.

Vous devez créer un filtre spécial pour exclure votre propre trafic : utilisez Google Analytics pour cela.

15. Solution analytique

Les outils d'analyse pour site vous fournissent des informations sur les visiteurs de votre site. Celles-ci incluent le trafic, le comportement, les données démographiques, etc. Sans analyse, vous travaillez à l'aveugle. Vous savez peut-être si votre site reçoit du trafic, mais vous n'aurez aucun aperçu de ce que font vos visiteurs ou d'où ils viennent.

Par exemple, consultez le taux de rebond de votre site. Si le taux que vous voyez devient trop élevé, cela signifie qu'il y a un problème avec l'UX ou les performances de votre site et vous devez agir avant que les choses ne s'aggravent.

Il existe de nombreuses plateformes d'analyse, mais nous sommes de grands fans de Google Analytics. Non seulement cet outil est gratuit, mais il analyse de nombreuses données. L'intégration de Google Analytics à votre site est très facile, nous vous recommandons donc de le faire dès le début.

Google Analytics

Source: contentmarketinginstitute.com

Cependant, il convient de noter que les nouveaux sites ne reçoivent souvent pas beaucoup de trafic. Cela signifie que votre outil d'analyse peut prendre un certain temps pour commencer à collecter des informations précieuses. Néanmoins, il est préférable de commencer par le début, de sorte que vous n'avez pas à vous dépêcher plus tard.

16. Toutes les pages disponibles

Lorsque vous visitez un site Web avec des pages inachevées, les visiteurs sont susceptibles de penser qu'il est abandonné ou incomplet. Cela peut affecter la confiance des utilisateurs et votre niveau de professionnalisme.

Un problème commun avec la création de sites Web est que nous pensons souvent trop ambitieux au début. Au lieu de penser aux pages de base dont votre site a besoin au lancement, vous finissez par envisager des dizaines d'options pour en implémenter une parfaite dans votre tête. Les ambitions sont grandes mais elles peuvent retarder le lancement de votre site.

Nous vous recommandons de revenir à la planche à dessin et de décrire quelles pages sont essentielles à la fonctionnalité de votre site. Tenez-vous-en à cela pour le lancement et assurez-vous qu'elles soient prêtes pour le public. Une fois que votre site Web est en ligne, vous pouvez commencer à penser à le développer.

17. Vérification du contenu

Revenons à l'essentiel. Personne ne veut parcourir un site Web plein de fautes de frappe ou un contenu construit automatiquement. Avant que votre site ne devienne public, vous devez le parcourir au peigne fin et prendre en compte les aspects suivants :

  • Fautes de grammaire et d'orthographe
  • Contenu incohérent
  • Contenu redondant.

Si vous avez besoin d'aide, vous pouvez utiliser des outils de vérification de grammaire en ligne (par exemple Grammarly ou ProWritingAid) pour vous aider à éliminer les erreurs courantes.

Cependant, même les meilleurs outils de vérification de grammaire ne peuvent pas compenser une mauvaise écriture. Si vous pensez que votre copie est faible, prenez votre temps pour réécrire ce qui est nécessaire avant de mettre votre contenu en ligne. Il existe d'excellents outils de création de contenu pour améliorer votre écriture. Vérifiez l'exactitude et la lisibilité de votre contenu. Sinon, votre site aura l'air non professionnel.

Après avoir créé la copie parfaite, assurez-vous qu'elle n'est pas compromise. Inscrivez-vous à un service de surveillance des changements de contenu pour être alerté de tout changement de contenu non autorisé.

18. Examen de contenu légal

Pour éviter les problèmes de droit d'auteur, de contrefaçon de marque, etc. il est recommandé d’avoir recours à une aide juridique. Cela sera également utile pour créer une politique de confidentialité. De plus, vous devrez informer l'expert des informations que vous utilisez et de la manière dont vous les collectez.

19. Tests de résistance

Si vous effectuez la refonte de votre site, un test de résistance n'est pas une procédure nécessaire, car une augmentation du trafic peut ne pas entraîner une surcharge critique de la capacité de votre serveur. Cependant, les tests de résistance sont une nécessité si vous attendez beaucoup de visiteurs à certains moments, par exemple pendant les vacances ou durant une grande conférence de presse. En simulant l'arrivée simultanée de dizaines de milliers de visiteurs du monde entier sur votre site, le test vous aidera à comprendre combien de trafic ponctuel votre site sera en mesure de gérer.

Les tests de résistance sont une simulation et ne peuvent pas être considérés comme une réplique parfaite d'une situation réelle. Étant donné que plus le test est proche d'un scénario potentiel, mieux c'est, vous voudrez peut-être demander conseil à votre développeur en ce qui concerne les tests de résistance.

De nombreux développeurs utilisent JMeter d'Apache mais c'est un outil assez complexe ne convenant pas toujours aux débutants.

Assurez-vous d'alerter votre société d'hébergement ou votre fournisseur avant les tests de résistance. Si vous ne le faites pas, vos tests peuvent être perçus comme une attaque DDOS. Chez de nombreux FAI, les tests de résistance non autorisés sont considérés comme une violation de leurs conditions d'utilisation.

L'expérience du site Web est l'un des aspects clés par lesquels les clients évaluent votre entreprise. Ainsi, le pré-test vous aidera au moins à vous assurer que les gens ne se détourneront pas de votre produit uniquement en raison de la conception du site Web.

20. Accessibilité du site

Un site Web convivial n'est pas seulement une question de style ou de contenu : il doit également offrir une excellente expérience utilisateur (UX). Cela signifie qu'il est facile d'interagir avec, de le lire et de naviguer. Nous avons déjà couvert certaines de ces étapes dans les paragraphes précédents. Cependant, il y a quelques autres recommandations d'accessibilité que vous souhaitez suivre, notamment :

  • Assurez-vous que les utilisateurs peuvent naviguer sur le site à l’aide du clavier ;
  • Ajoutez du texte alternatif à vos images ;
  • Utilisez correctement les en-têtes ;
  • Assurez-vous que vos formulaires fonctionnent.

Tous les réglages ci-dessus rendront votre site plus accessible et pratique pour 100 % de vos visiteurs. Cela signifie que les personnes handicapées seront en mesure d'en profiter pleinement et d'obtenir la meilleure expérience globale.

21. Passez en revue tous les changements

Lorsque le jour du lancement approche à grands pas, répétez tous les petits tests décrits précédemment. Passez au moins une heure à parcourir soigneusement toutes les sections du site. Nous parions que vous serez surpris du nombre de bugs et d'erreurs que vous remarquerez à la dernière minute.

22. Profils de réseaux sociaux

La plupart des sites Web réussis sont également actifs sur les réseaux sociaux. En d'autres termes, ils ont des profils actifs qui publient fréquemment du nouveau contenu, interagissent avec les abonnés et gagnent de l'attention.

Dès le premier jour, commencez à renforcer la présence de votre site sur les réseaux sociaux. Avant de commencer, vous voudrez peut-être déterminer quelles plates-formes conviennent le mieux à votre contenu. Un restaurant peut ne pas avoir besoin d'un compte Twitter, mais une présence Instagram est certainement une bonne idée.

Conclusion

Lorsque le jour du lancement arrive, toute l'équipe devrait respecter le principe du "tout le monde sur le pont". Soyez prêt à corriger les erreurs potentielles aussi rapidement que possible. Lorsque tout est prêt, passez le mot sur le lancement de votre site Web par e-mail, sur les réseaux sociaux, et sur votre propre blog. N'oubliez pas de télécharger une carte XML de votre site sur tous les principaux moteurs de recherche. Bonne chance avec le lancement de votre site !

Dmytro Sokhach est un entrepreneur et membre du 6-Figure Flipper Club. Il a fondé Admix Global (agence web) qui construit des sites Web, les rend rentables et les vend comme entreprise.


Article suivant:
.IO : un domaine pour le secteur technologique…mais pas que !

Article précédent:
9 conseils pour assurer la satisfaction client post-pandémie

Articles liés:
Microsoft Logo